Rencontres proposées par la Fédération des arts de la rue en Île-de-France


mardi 6 mars 2007 de 18 h 00 à 19 h 00
mardi 6 mars 2007 de 19 h 00 à 20 h 00

Pourquoi couvrir le boulevard périphérique ?

Rencontre sous casque aux abords du boulevard périphérique avec Michel Risse, directeur artistique de Décor Sonore.

Du bruit qui court au marteau piqueur, les sons en ville rivalisent d’effets. Mieux vaut sans doute ne pas résider aux côtés d’un aéroport, d’une gare ou du boulevard périphérique, sauf peut-être si l’on a l’oreille musicale.

Artistes sonores, Décor Sonore font de la ville leur support et leur matière d’investigation dramatique. Récemment, avec « Monument‑instrument » et « Don du son », Décor Sonore fait sonner aussi bien la musique singulière des lieux que la mécanique des objets collectés auprès des riverains. Décor Sonore donne à entendre les lieux, confrontant culture de l’oreille et quotidien sonore.

À Paris, Michel Risse nous donne rendez-vous porte des Lilas pour une séance d’écoute de la ville dans le contexte des travaux de couverture du périphérique. Situation d’écoute en même temps que conférence, Michel Risse s’explique sur sa démarche entre transfiguration et interprétation.

Autour de la question « Pourquoi faut-il couvrir le boulevard périphérique ? », la Fédération des arts de la rue en Île-de-France réunissait porte des Lilas, le 6 mars 2007, plus d’une vingtaine de participants venus découvrir un aperçu de création sonore en espace libre.

Résumé

Michel Risse, multi-instrumentiste, compositeur et directeur artistique de Décor Sonore, envisage la ville comme un espace d’invention pour ces compositions sonores. Il se nourrit des sonorités, des résonances, des harmonies des éléments naturels ou industriels composant notre quotidien urbain pour nous proposer une écoute du monde inédite. Ces réalisations singulières offrent une nouvelle perception de notre environnement sonore et réinventent notre rapport à la musique.

Lors de son intervention, à la porte des Lilas, le public a ainsi pu sentir la chaleur tropicale d’une nuit d’été sous une pluie battante, imaginer la mer caressant le boulevard périphérique, entendre le gazouillement printanier des oiseaux dans un contexte de pollution sonore, écouter des partitions de l’artiste, des adjonctions de sons, des commentaires inspirés en direct, des manipulations de rambardes et de mobiliers urbains. La visite s’est poursuivie par un échange avec les participants sur l’art sonore en espace libre.

Multi-instrumentiste, compositeur et électroacousticien, Michel Risse développe des créations musicales en espace libre à partir des matières acoustiques brutes de notre quotidien. Il fonde Décor Sonore en 1985 avec Pierre Sauvageot (aujourd’hui directeur de Lieux Publics, centre national de création des arts de la rue).

Porte des Lilas, Paris (75)
Paris, Métro 11
Rendez-vous à la gare des bus, angle avenue Gambetta et boulevard Mortier.
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Accueil | Contacts | Plan du site | Crédits